Les tongs ne sont pas bonnes pour la santé…

On le savait, les tongs sont dangereuses pour le porte-monnaie lorsque l’on se fait prendre en train de conduire avec. Une étude de l’université de Miami assure de son côté que les claquettes sont également dangereuses pour la santé.

Les chercheurs américains estiment qu’une tong peut contenir jusqu’à 18 000 bactéries lorsqu’on les porte tous les jours durant l’été. Un véritable nid à maladies.

Un pied pas protégé et qui transpire

 Rien de vraiment nouveau : dès 2009, des scientifiques américains avaient découvert des traces de staphylocoque doré – germe potentiellement mortel s’il profite d’une petite plaie sur le pied – dans une tong portée pendant quatre mois. Et “si ce n’est pas traité avec des antibiotiques, on peut en mourir”, assurait l’un d’entre eux au New York Daily News.

Ils avaient aussi observé qu’aller dans des toilettes publiques (par exemple un stade) en tong pouvait rajouter 13 900 bactéries supplémentaires.

Cette prolifération s’explique bien sûr par la quasi-absence de protection du pied et par la matière caoutchouteuse des tongs qui favorise la transpiration et donc le développement de champignons.

Les chercheurs recommandent donc de nettoyer régulièrement ses claquettes et de ne pas porter la même paire de ces sandales de plage deux étés consécutifs. 

Des risques de lombalgie

Les tongs peuvent aussi causer des problèmes articulaires, « Il y a un mauvais maintien du pied, ce qui peut entraîner un affaissement du pied. Le fait de serrer les orteils pour retenir la tong peut provoquer des tensions au niveau de la voûte plantaire, des déformations d’orteils… Les tongs sont aussi complètement plates, ça peut se répercuter un peu plus haut jusqu’à provoquer des lombalgies »

Pour plus de renseignements vous pouvez me contacter.

havaianas-tongs-minions-jaune-tp_236902226453661830f tong2

Article original ICI

Achives des actualités du métier de podologue